NÉNIE ET TOMBEAU LITTÉRAIRE

Cette bibliographie, qui est progressivement complétée, regroupe des écrits sur le genre polymorphe de la nénie, mais aussi sur le « tombeau littéraire », la rhétorique de la consolation, le deuil, la poésie funèbre, de l’Antiquité à la Renaissance, voire au-delà, et sur la représentation de la mort. Les références concernant la nénie sont mises en gras.

*

Ariès, Philippe, L’Homme devant la mort, Paris, Le Seuil, 1977. Compte rendu d’Henri Mendras (Persée)

—, Images de l’homme devant la mort, Paris, Le Seuil, 1983. Compte rendu de Bernard-Pierre Lécuyer (Persée)

—, Essais sur l’histoire de la mort en Occident. Du Moyen Âge à nos jours, Paris, Le Seuil, 2014. Le SeuilCompte rendu de Jean Boissière (Persée)

Balsamo, Jean (dir.), Les Funérailles à la Renaissance, Actes du XIIe Colloque international de la Société française d’Étude du Seizième siècle (Bar-le-Duc, 2-5 décembre 1999), Genève, Droz, « Travaux d’Humanisme et Renaissance », n° 356, 2002. DrozCompte rendu de Julien Noblet (Persée)

Blum, Claude, La Représentation de la mort dans la littérature française de la Renaissance, Classiques Garnier, Paris, 1989. Classiques GarnierCompte rendu de Claude Blum (Persée)

Castonguay Bélanger, Joël, « L’édification d’un Tombeau poétique : du rituel au recueil », Études françaises, n° 38/3, 2002, p. 55-69. Érudit

De la Ville de Mirmont, Henri, Études sur l’ancienne poésie latine, Paris, Albert Fontemoing, Paris, 1903. Internet Archive

Dutsch, Dorota, « Naenia: Gender, Genre, and Lament in Ancient Rome », in Lament. Studies in the Ancient Mediterranean World and Beyong, Ann Suter (éd.), Oxford, Oxford University Press, 2008, p. 258-279. Academia

Fléges, Amaury, « ‘Je ravie le mort’. Tombeaux littéraires en France à la Renaissance », in Le Tombeau poétique en France, Dominique Moncond’huy (éd.), La Licorne, n° 29, Tours, 1994, p. 71-142. *WorldCat

—, Les Tombeaux littéraires en France à la Renaissance (1500-1589), thèse dactylographiée, soutenue à l’Université de Tours (CESR), sous la direction de Michel Simonin, mars 2000. BU de Tours

—, « Enjeux politiques et littéraires d’un tombeau collectif. La célébration poétique de Christophe de Thou », in Le Poète et son œuvre. De la composition à la publication, Jean-Eudes Girot (éd.), Genève, Droz, « Cahiers d’Humanisme et Renaissance », n° 68, 2004, p. 47-81.

Froidefond, Marik et Rumeau, Delphine (dir.), Tombeaux poétiques et artistiques. Fortunes d’un genre, Rennes, Presses universitaires de Rennes, « Interférences », 2020. PUR (voir l’Introduction)

Fujitani, James, « The quarrel over the « tombeau » of Marguerite de Navarre », Genève, Droz, « Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance », n° 76/2, 2014, p. 255-269. Jstor

Heller, John Lewis, « Festus on Nenia », Transactions and Proceedings of the American Philological Association, n° 70, 1939, p. 357-367. Jstor

—, « Nenia ‘παίγνιον’ », Transactions of the American Philological Association, n° 74, 1943, p. 215-268. Jstor

Joukovski-Micha, Françoise, « Tombeaux et offrandes rustiques chez les poètes français et néolatins du XVIe siècle », Genève, Droz, « Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance », n° 27/1, 1965, p. 226-247. Jstor

Moncond’huy, Dominique (éd.), Le Tombeau poétique en France, La Licorne, n° 29, 1994. WorldCat

Ochs, Donovan J., Consolatory Rhetoric: Grief, Symbol, and Ritual in the Greco-Roman Era, Columbia (Caroline du Sud), University of South Carolina Press, 1993. South Carolina UP

Rouget, François, « Entre l’offrande chrétienne et le don poétique : les tombeaux latins et français de Marguerite de Navarre (1550-1551) », Genève, Droz, « Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance », n° 62/3, 2000, p. 625-635. Jstor

Roussel, Brigitte, « Vénus endeuillée à la Renaissance », in Aragon théoricien/praticien du roman, Katerine Gosselin et Olivier Parenteau (éd.), Études littéraires, n° 45/1, 2014, p. 145-158. Érudit

Soubeille, Georges, « Du tombeau du Dauphin (1536) au tombeau de Gélonis (1550). Vie et mort de l’école française néolatine », Bulletin de la Société toulousaine d’études classiques, n° 172, 1975, p. 45-64. *BnF [me contacter]

%d blogueurs aiment cette page :